martes, 10 de mayo de 2016

Francia: Manifestación por la liberación de Antoine y contra la represión!

 
Este sábado, 7 de mayo, marcharon por las calles de Clermont-Ferrand para denunciar la violencia y la represión policial y por la liberación de nuestro compañero Anthony, que estará en prisión hasta su juicio el 26 de mayo.
 
Varios oradores hicieron hincapié en la necesidad de la unidad contra la represión, contra el gobierno y contra los que tratan de dividir el movimiento popular. Antoine fue encarcelado porque se negó a bajar la cabeza y actuó para la defensa de los trabajadores, por una sociedad radicalmente diferente a la de hoy.
 
----------
 
Ce samedi 7 mai, nous avons défilé dans les rues de Clermont-Ferrand pour dénoncer la répression et les violences policières et pour la libération de notre Camarade Antoine, qui sera en prison jusqu’à son procès du 26 mai prochain.
 
Plusieurs interventions ont mis en avant la nécessité de l’unité face à la répression, contre ce gouvernement et cet Etat qui cherche par tous les moyens à nous diviser. Antoine a été incarcéré parce qu’il a refusé de baisser la tête et qu’il agit quotidiennement pour la défense des travailleurs et travailleuses, pour une société radicalement différente de celle d’aujourd’hui.
 
Un service d’autodéfense de la manif a été mis en place pour empêcher les flics de l’attaquer. Nous ne pouvons être spectateurs des violences policières, nous devons nous organiser pour lutter contre.
 
La manif a été dynamique et la perspective est de reproduire les manifestations tous les samedis jusqu’à sa libération ! Selon les manifestants et manifestantes, le maire PS Bianchi et le directeur départemental de la police Fernandez devraient aller faire un tour au charbon et à la mine, ça leur remettrait les idées en place !
 
Des gens de différentes villes, syndiqués ou non, organisés politiquement ou non, sont venus apporter leur soutien et ont témoigné de leurs initiatives pour élargir la solidarité, jusqu’à l’international. Pour sûr que les lettres qu’Antoine recevra de plusieurs pays lui remonterons le moral !
 
Nous espérons que de futures initiatives dans l’unité la plus large pourront se développer. C’est en tout cas le souhait de tout le monde présent aujourd’hui.
 
Pour écrire à Antoine :
 
Centre pénitentiaire de Riom
 à l’attention d’Antoine Jubin
 n° d’écrour 500
bâtiment QAE109
route d’Ennezat
63200 Riom
 
Face à la répression, rendons coup pour coup !
Liberté pour Antoine !
 







 
 
------------

No hay comentarios:

Publicar un comentario